dimanche 11 novembre 2012

Protéger les enfants de la Terre


Le deuxième rassemblement mensuel antinucléaire en soutien au peuple japonais, que depuis juin dernier manifeste devant le Parlement Japonais à Tokyo, a eu lieu aujourd'hui à Paris, Place de la Bastille.



Nous entourerons la Terre
de nos bras ouverts,
tous ensemble,
depuis Paris,
afin de la protéger
✿海子✿


Ce dimanche aussi, à Tokyo, a eu lieu un grand rassemblement devant le Parlement Japonais [ 今日の午後、原発反対デモ、「国会へ集まろう」 ]

Manifestation devant le Parlement à Tokyo - Crédit Photo Tarō Aizu

Cette fois-ci, il n'a pas plu à Paris mais il a fait assez froid!
À Tokyo, les parapluies ont été de sortie!
Cependant, la pluie et le froid, n'ont pas empêché nos amis japonais d'aller dire à leur gouvernement, qu'ils ne veulent plus de centrales nucléaires dans leur pays!

Témoignages de manifestants :
"Je suis inquiète non seulement pour les futurs enfants de ma fille, mais aussi pour toutes les générations futures. Le Japon n'a pas besoin de centrales nucléaires" !
"Ma femme et moi voulons apprendre ces choses à nos enfants, pour qu'ils deviennent des adultes qui peuvent se battre pour leurs droits".

Le Thon Libre , sort de l'eau pour dire:
"...On aimerait simplement que les milliers de réfugiés de la région du 
Tōhoku ( nord-est japonais), puissent enfin retrouver une maison et quitter ces campements qui font honte, ou qui devrait, à tout un pays. Des gens à qui l’on a promis un retour rapide à la normale et qui aujourd'hui, 20 mois après, sont toujours dans des situations précaires."

Yosomono-net France et Sortir du Nucléaire Paris nous ont ainsi permis d'être ensemble avec nos Amis japonais ce dimanche de manifestation antinucléaire dans ces deux villes: Paris et Tokyo.

Un grand MERCI à tous ces bénévoles et sympathisants, aux passants qui se sont attardés pour comprendre ce qui se passait dans ce petit angle de la Place de la Bastille


Ce Rassemblement a gardé son caractère humain très prononcé qui caractérise l'attitude japonaise.Tout se passe tout simplement, malgré le froid, que petit à petit s'est emparé de nous ... Les intervenants, ont partagé des contenus intéressants sur la situation à Fukushima et en France concernant le nucléaire.

Connaissez-vous l'emplacement des Centrales Nucléaires en France?



À présent, nous ne pouvons pas l'ignorer!


 Les dessous de Fessenheim et la réalité  par Simone Fest 
フェッセンハイム原発の状況(シモーヌ・フェスト)





Merci malobei pour votre vidéo

"La France, cancre de la sûreté nucléaire européenne"

Communiqué de presse - 3 octobre 2012
" Les principaux éléments du rapport de la Commission Européenne sur les évaluations de sûretés menés sur toutes les centrales nucléaires européennes sont maintenant connus. La France, si prompte à se donner en exemple, se distingue comme le cancre de la classe. Ce rapport promet également des coûts exorbitants pour la mise aux normes de sûreté des centrales. Plutôt que de gaspiller des dizaines de milliards d’euros pour de vaines réparations sur des réacteurs vieillissants, commençons à fermer dès maintenant les plus anciennes !
Nos centrales nucléaires mettent en danger toute l’Europe
En dépit des grands cocoricos de l’industrie nucléaire hexagonale, cette évaluation met en évidence des failles de sûreté dans toutes les centrales françaises : absence d’instruments de mesures sismiques adaptés aux exigences post-Fukushima, équipements de secours inadéquats en cas d’accident… Le décalage entre le message rassurant envoyé par EDF au moment des « stress tests » français en 2011 et les résultats de ce rapport n’a rien d’étonnant : à l’époque, l’exploitant s’était auto-évalué !
Cette évaluation européenne ne peut encore prétendre à l’exhaustivité : le risque terroriste n’y figure pas, pas plus que la capacité d’évacuer les populations en cas d’accident. Toutefois, elle fait clairement apparaître les déficiences de l’approche française de la sûreté. Dans un discret rapport publié en février 2012, Dieter Majer [1], expert mandaté par le Luxembourg et la Sarre pour une inspection de Cattenom, estimait d’ailleurs déjà que "les nombreuses lacunes constatées et leur importance en matière de sûreté laissent supposer que l’exploitant de la centrale n’est pas grandement sensibilisé à la sécurité des installations." Un constat à étendre à l’ensemble de nos centrales ?
En se penchant en particulier sur le cas de centrales situées près de la frontière, ce rapport vient confirmer que l’irresponsabilité des exploitants et des autorités françaises menace toute l’Europe. Y compris des pays frontaliers qui, comme la Belgique, l’Allemagne et l’Italie, ont confirmé leur choix de se passer du nucléaire.
Pour les travaux, et si on choisissait la sûreté et les économies ?
Selon ce rapport, la remise aux normes de sûreté post-Fukushima des réacteurs coûterait de 30 à 200 millions d’euros par réacteur... soit, dans la fourchette haute, près du double des 5,6 milliards d’euros prévus par la Cour des Comptes pour l’ensemble du parc nucléaire français ! L’État et les exploitants choisiront-ils de conserver une sûreté dégradée ? Ou gaspilleront-ils des dizaines de milliards d’euros pour prolonger inutilement une technologie du siècle dernier qui restera toujours dangereuse ?
La France se devrait plutôt de choisir la sûreté et les économies, en fermant dès maintenant les réacteurs les plus vieux et les plus dangereux, et en investissant dans les alternatives énergétiques. L’Espagne a bien donné l’exemple en annulant la trop coûteuse prolongation de la centrale de Garona. Le futur "débat sur l’énergie" se doit de prendre en compte ces coûts et ces risques.
N’attendons pas de voir la sûreté se dégrader toujours plus et les coûts du nucléaire atteindre les sommets : il faut arrêter dès maintenant de nombreux réacteurs, sans se restreindre à Fessenheim ! "
Note :[1] Dieter Majer, Rapport final sur le test de résistance de la centrale de Cattenom, p.10, février 2012

La politique du gouvernement japonais à rebours de l'opinion majoritaire. 
原発をめぐる日本の状況 (飛幡祐規)


Des hommes, ont porté le "mikoshi" miniature du Parlement Japonais, autour du lieu de Rassemblement, "...allons encercler le Parlement japonais à l'instar de nos amis japonais !" et "Prenons la Bastille d'iode pour une révolution énergétique!" a dit Yūki Takahata dans son intervention, que vous pouvez trouver dans son intégralité sur son site:   Pour ne pas oublier Fukushima, Prenons la Bastille d'iode!  



Yūki Takahata  ne mâche pas ses mots, elle y met tout son coeur et sa lucidité bien perçus par ceux qui l'écoutent.



Merci malobei pour votre vidéo
"Mon intervention porte encore une fois sur "la politique du gouvernement japonais à rebours de l'opinion majoritaire", car cette situation scandaleuse et anti-démocratique perdure alors que la catastrophe de Fukushima est toujours en cours : plus de 160 000 réfugiés de la région de Fukushima sont toujours sans espoir de retour chez eux, et la population est confrontée au problème de la contamination radioactive des aliments, et craint des conséquences sanitaires graves, notamment pour les enfants.
 ... Et les habitants de Fukushima se sentent de plus en plus abandonnés."

NOUS N'AVONS PAS BESOIN DU NUCLÉAIRE! 












genpatsu iranai!
saikado hantai!
Action "Parlement japonais (miniature)" 


ミニチュア「国会議事堂」御輿アクション




L'intervention de  Haruko Boaglio, habitante de Fukushima qui vit à présent en France avec son époux français.
Elle nous a parlé de la situation à Fukushima 福島の状況(ボアグリオ治子)
Elle se bat pour faire sortir les enfants d'un village à cause de la contamination radioactive.


En absence de sono, Haruko a fait de son mieux pour se faire entendre parmi les bruits de la Ville et de la circulation!


Merci malobei pour votre vidéo

Oui, rien ne saura faire se taire ces voix qui s’élèvent pour rendre connue la situation du pays!



Nous avons eu un moment de grâce et beauté en écoutant 沖縄の歌(森真子)les chants de l'archipel d'Okinawa par Mako Mori au son du shamisen.
Sa voix nous a emmené dans son pays lointain!


Ce fût un moment de grande émotion pour moi!
Merci beaucoup Mako-san!


La danse Kansho odori かんしょ踊り

Les mères de Fukushima

Une manifestation conjointe à Tokyo des habitants de Fukushima, a été interdite ce dimanche.

Je remercie Gilles Héluin pour cette jolie vidéo





Ayant bravé le froid,
dans nos coeurs
il y a assez d'Amour,
pour établir un pont
de Paris à Fukushima!

Traversez les enfants,
s'il vous plaît, 
empruntez-le
ce pont,
nos bras 
grands ouverts
vous attendent!
Vous êtes attendus!
✿海子✿
Les enfants sont précieux 


Les enfants,  
les jeunes
sont 
notre AVENIR!
Protégeons les!
✿海子✿


原発いらない!
GENPATSU IRANAI!
再稼動反対!
SAIKADO HANTAI!
NON AU NUCLÉAIRE!


Intervention de Yves Lenoir, président de l'association Enfants Tchernobyl Belarus: 


Merci malobei pour la vidéo


Intervention de Béatrice Jaud  "Tous Cobayes?l'OGM et le nucléaire:


"Ne tuez pas nos enfants"
"Ne nous traitez pas comme cobayes"
"La radioactivité, n'a jamais pu être nettoyée nulle part!"

 Je remercie Gilles Héluin pour sa vidéo.

La Bande Annonce du Film " TOUS  COBAYES? "



Nous allons nous quitter en musique  sous an aire de reggae, avec la chanson "Le nucléaire" de Siméon Olewuezi (alias Komandant Simiol), en compagnie duquel, malgré l'absence d'une vrai sono, nous avons passé un moment très joyeux!


Merci à lui, pour le SOLEIL qu'il nous a apporté avec sa chanson, sa bonne humeur, par laquelle un message si important est passé!
Tout d'un coup, nous avons oublié le froid!


 反原発レゲエ歌手コマンダン・シミオエルと歌おう


♫♪♫
Supprimer 
les centrales nucléaires, 
les remplacer 
par des systèmes solaires 
pour protéger 
les enfants de la terre.
♫♪♫


Le masque de la vache Hortensia, en hommage à tous ces animaux victimes comme les humains, de cette triple catastrophe ce 11 mars 2011 ...

L'hortensia, est le symbole du mouvement antinucléaire japonais, appelé "La Révolution des Hortensias" 



" Et les déchets, qu'est-ce qu'on en fait? "

En voila une bonne question qui est loin d'avoir trouvé une BONNE RÉPONSE au JAPON et en FRANCE!



La Révolution énergétique, c'est maintenant!

Rendez-vous est pris le samedi 8 décembre 2012 à 14h
Je vous y attends parmi les anonymes citoyens que nous sommes tous!

"PRENONS LA BASTILLE D'IODE" 



3ème RASSEMBLEMENT - Place de La Bastille (côté Port de l'Arsenal)


 Le quai de l'Arsenal, aux couleurs d'automne
✿ 海子✿

9 commentaires:

  1. Merci d'avoir partagé toute ces informations sur ton blog, c'est VITAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tsuki,

      enfin tu viens me rendre visite!
      Sais-tu que par moments, moi aussi je suis la lune?
      Je veille sur ma progéniture et pas seulement...

      Je suis d'accord avec toi: c'est VITAL!
      Alors, prends bien soin de la TERRE qui t’héberge, pour qu'à ton tour, tu la lègues aux générations à venir, afin qu'elles y soient heureuses ♥

      Merci d'avoir laissé ton rayon de lumière ✿

      Supprimer
    2. :)

      Mieux vaut tard que jamais, Mère...

      Salutations respectueuses à toi et aux tiens. Puissiez vous trouver la Lumière quand tout sera devenu obscur.

      Supprimer
    3. ✿✿✿

      Merci beaucoup Tsuki ♥

      Prends aussi bien soin de toi
      et brille toujours.

      Nous avons tous besoin de lumière.

      Supprimer
  2. Si les gens se mobilisent, tant mieux ! Tout le monde souhaite que cesse cette folie. Merci pour le reportage, Okasan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "PAS DE NUCLÉAIRE"

      Pas de centrales nucléaires
      dit le son des "taiko."
      La mer, la montagne,
      la ville et la campagne,
      écoutent en silence ...

      ✿海子✿

      Merci Danièle ♥

      Supprimer
  3. Tu as fait vraiment un superbe article et tes photos sont magnifiques !
    Bravo !
    Heureux d'avoir pu modestement contribuer avec mes 2 vidéos.
    Rendez-vous le mois prochain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Gilles, pour le Japon tout d'abord et d'une manière générale, pour la Planète!

      En réalité, il n'y a aucun mérite à faire un article comme celui-ci, le votre et tous les autres de nos amis blogueurs et sites dédiés à l'écologie, à la qualité et respect de la Vie, au soutien des habitants de la région du Tōhoku et des manifestants antinucléaires!

      Tous les ingrédients sont là:
      ▶La richesse humaine
      ▶La réalité d'un pays aimé, aux richesses naturelles et culturelles exceptionnelles
      ▶Un vrai drame humain et naturel
      ▶Une erreur humaine qui porte atteinte au vivant

      Personne ne souhaite voir se reproduire une erreur pareille nulle part ailleurs!
      Alors, avec nos amis japonais, ensemble, nous demandons l'arrêt des centrales nucléaires!

      Toutes les voix qui s’élèvent pour porter ces valeurs là et bien d'autres, sont les bienvenues!
      UNIES, elles représentent une FORCE!

      Nous avons tant à apprendre les uns et les autres!

      Merci pour votre travail, vos partages et votre passage dans cet espace.

      Solidairement votre ♥ Aimer la Terre et le dire ♥ Ajisai Revolution ♥ Révolution des Hortensias!

      À très bientôt.

      Supprimer
  4. Merci à toi, pour ce très beau reportage édifiant et qui me rappelle que personnellement, j'habite dans une région potentiellement à risque nucléaire !

    Roger

    RépondreSupprimer

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.